» Pashmina & Cachemire>> Blog » Matières, tissu et textiles » La laine » Laine alpaga origine et caractéristiques

Laine alpaga origine et caractéristiques

Découvrez la beauté de la laine Alpaga, une fibre naturelle fabuleusement belle qui vient de l’Alpaga. Ils ont été élevés depuis toujours pas les Incas, les Maya dans les plateaux andins du Pérou, de l’Argentine, du Chili et de la Bolivie.

laine alpaga origine caracteristiqueLes caractéristiques de la laine Alpaga

Une laine à la fois légère et douce mais aussi luxueuse en raison de la beauté de sa fibre. Visiter la boutique des Pashmina et des CachemiresElle ressemble à la laine de mouton mais elle se distingue aussi pas sa fibre spongieuse spécifique. La laine Alpage est naturellement imperméable qui résiste au test de la flamme et n’est pas inflammable. La laine d’alpaga est considérée presque aussi douce que le cachemire. La fibre de l’Alpaga est d’une grande qualité, le diamètre de sa fibre est d’environ 20 micromètres et il existe 22 couleurs d’Alpaga naturelle avec plus de 300 nuances bien que le blanc soit le plus répandu. Evidemment la laine peut être teinte dans de nombreuses couleurs.La douceur de la fibre vient de son petit diamètre qui est similaire à celui de la laine Mérinos. La laine d’alpaga a aussi la particularité de très résister à l’eau et de protéger même mouillée. Aussi elles resiste bien aux rayons du soleil et aux variations importantes de témpératures.

L’animal Alpaga

Il existe deux types d’alpaga qui produisent deux types de fibres différentes la laine Huacaya est la plus commune, elle est une fibre frisée, dense et très laineuse. Il existe aussi la laine Suri qui est longue et plus soyeuse. La plus belle partie de la laie se trouve sur le dos de l’animal et sur ses côté de son buste. Les alpagas vivent au Pérou, au Chili et en Bolivie essentiellement.

La légende Inca antique

Selon l’ancienne légende des Incas, les Alpages ont été prêtés à l’homme pour être domestiqué, bien traité et respectées. Les Incas les respectaient beaucoup et les utilisaient pour le transport, la confection de leur vêtement en récoltant la laine de leur toison mais aussi de carburant.